Transsexuelles x

Sadomasochisme : le droit de se faire mal ?

Tout le monde connaît surement le sadomasochiste. Au cas où vous ne le savez pas, c’est une autre façon de faire l’amour. Une activité rude qui procède a une douleur mais qui rime avec le fantasme. Pour pimenter la vie sexuelle, le rencontre sm se lance aussi dans le monde du sadomasochisme.

Le dommage

Malheureusement, la loi s’est mis dans l’affaire et interdit la pratique ou toute forme de violence à autrui. Pour être plus claire, la pratique du sadomasochisme est hors la loi, et ceux qui tente d’enfreindre cette loi sera condamner d’emprisonnement.

La personne qui a balancé l’info sur cette activité sexuelle reste dans l’ombre. Mais la présence du casette vidéo d’un club de rencontre sadomasochiste en 1987, leur est une grande preuve indéniable. Dans ce casette se renferme alors les actes sexuelles pourvue de souffrance commis par quelque cinquantaine d’homme. La partie génitale des victimes (totalement conscient de ce dont ils subissent et ont accepté les conditions) ont subit de sorte d’agressivité comme de la cire chaude, des aiguilles, des coups rituelles avec la main ou avec un objet flexible comme une cravache en cuire ou une ceinture doté de cloue. Trois ans plus tard, certaines personnes qui participaient adulte et consentants, étaient arrêter et détenue en raison de violation de la loi qui interdisait le sadomasochisme.

Deux poids, deux mesures

Une loi anglaise stricte qui exécute l’emprisonnement pour ceux qui font souffrir ou blesse quelqu’un d’autre illégalement. Même si la victime consentis, c’est toujours illégale.

La loi en fait une affaire plutôt immorale. Constater qu’il y a des activités sportives dont la violence est le principal rôle tel que Kung Fu. La différence n’est pas si loi de ca. Pourtant dans l’activité sexuelle dont le sadomasochisme, le droit d’emprisonnement de 2 à 4 ans est indiscutable. Et même si les personnes impliquer ont établie un contrat en connaissance des causes et aussi le plus important, c’est que cela leur concernent uniquement. Aucune chance, la loi c’est la loi.

Le droit a la vie privée

Chacun a le droit de vivre leur vie et d’en faire ceux bon leur semble ou plus clairement, le droit d’avoir une « vie privé ». Les hommes poursuivis alors tente de faire face et réclame leur choix devant le Cours Européenne des droits de l’homme. Et, étant donner qu’ils n’ont pas le but de faire vendre la vidéo. L’acte ne regarde a aucun autre qu’eux et eux seulement.

Soumettez votre commentaire concernant notre rédaction si vous souhaitez exprimer votre marque.

transsexuelles-x.com, dernière news.

  1. 29 Janv. 2016Les trans ont maintenant leur radio1753 aff.
  2. 17 Janv. 2016Le vendredi, je baise au Vera's Club855 aff.
  3. 30 Déc. 2015Nos derniers sites de transsexuelles XXX1060 aff.